En Inde, une entreprise nomme l’IA ChatGPT au poste de PDG

Ces derniers mois, ChatGPT, un outil d’intelligence artificielle développé par OpenAI, a connu un énorme boom.

Juste au moment où Science Po écrivait dans ses statuts l’interdiction d’utiliser des logiciels pour les devoirs, une société indienne est allée à l’encontre du bon sens et l’a simplement nommé… PDG !

CS India, qui a grandi avec de jeunes Indiens, a récemment annoncé une nouvelle entité pour la gérer, ChatGPT. Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit d’un outil de chat capable de répondre à des questions, de poursuivre des conversations et de créer du contenu textuel en réponse à des commandes appelées “invites”.

Une résolution qui semble sans importance sur le papier, mais comme le rapporte le Times of India Media, est bien réelle.

En effet, ChatGPT doit être pleinement impliqué dans la prise de décision ou être en mesure de proposer des axes stratégiques, de rechercher des marchés et de découvrir de nouvelles opportunités.

Bien que le fondateur de l’entreprise, Kunal Sharma, considère OpenAI comme un candidat idéal, il nécessite toujours une intervention humaine pour le faire fonctionner. Outre le caractère atypique des logiciels, cela illustre également la peur de l’avenir, car les baisses de ces outils sont relativement faibles et sont actuellement limitées dans certains sujets, d’autant qu’ils ne peuvent actuellement pas analyser les données après 2021 de ce fait.

CS India fait un excellent coup de pub avec cette annonce sidérante qui, espérons le, boostera son CA et augmentera sa popularité !

Les textes des articles sont générés et traduits à partir d'AI. Le résultat est parfois "maladroit" mais nous tenons à rester dans la dynamique AI qui symbolise ce site.
En ligne : 29 visiteurs